CLUB MAZURETTI - LES ARCHIVES DU CLUB
CLUB EXPAT MAZURETTI
Organisation socioculturelle en Côte d'Ivoire
Club de Culture et Tourisme

Rencontres - Découvertes - Partages - Progrès

VIES, PEUPLES ET CULTURES 

  

Ecoutez-moi, gens simples!Ils nous prêché la démocratie, ces démocrates et défenseurs des droits humains sans donner d'exemple de vie.Ils ont cité Gandhi, Luther King, Mandela, Desmond et ils ont soutenu mordicus que la paix est un comportement. Adeptes de la non violence, ils ont semé la violence dans nos cœurs, vraiment, eux, ils n'ont pas donné un bon exemple de vie. L'ignorance du peuple analphabète les a propulsés à la cime du pouvoir temporel. Allah a dit que c'est l'ignorance qui tue son peuple. A la cime, ils ont cru qu'il ne s'agissait plus pour eux que de partager la chère patrie comme un butin,au lieu de la rendre libre, démocratique et prospère. Robespierre, mon ami blanc,l'avait dit. Ils en ont fait leur propriété privée, une possession méritée, leur chose, refusant toute contradiction, toute contrariété, et toute autre vision. La multitude de vices et crimes que ce torrent de la démocratie éburnéenne pour la liberté, l'indépendance et la justice par des groupes politiques, a  sombré le peuple dans le deuil et la chère patrie dans un chaos est inédit.. Ces intellectuels pervers, avec un arsenal luciférien, ont pratiqué l'infantilisme, l'instrumentalisation,la traumatisation, l'impunité. Prenez le temps d'écouter ou de relire leurs écrits, leurs discours, leurs interviews,vous y verrez des détails révélateurs. De tout temps, pour chaque mandat, le peuple a le chef mérité. On s'en sortira, ça va aller, on va dire quoi .
Tout n'est qu'expérience , histoire d'un peuple qui marche, titube, tombe et se relève. respect

 

Moi, j'ai longtemps dit que le politic est l'ami du diable. Ils ont pour principe de ne jamais respecter les règles qu'ils se donnent. Ils votent des lois qu'ils se plaisent à contourner. Ils ne donnent jamais rien pour rien. Ils donnent devant tout le monde pour que les gens les votent. Ils ne sont pas bien.Ils ne vous uniront pas car ils préfèrent la division pour régner. Chaque nuit, ils déambulent comme des sorciers allant de réunions en réunions, de conciliabules en conciliabules, des alliances en divorces. Pendant le jour, ils sourient à tous, compatissent au chagrin mais dans la nuit, ils sont des loups garous, féroces, maudissent, assassinent. J'ai retenu ce que le compatriote Zadi  a dit en quittant l’arène des politiciens. Il a dit que cette politique est sale, meurtrière. J'ai retenu aussi ce que notre cowboy Zarkos a dit au Gabon. Il a dit que chez nous, il n'y a pas de bons politics et qu'il ne savait comment faire pour y mettre de l'ordre. Ce toubab a osé dire que notre continent n'est pas entré dans l'histoire. Cela a provoqué un tollé mais à bien regarder, il a raison. Quand l'autre a dit que la démocratie est un luxe et l'autre encore a ajouté qu'on est mal parti, aujourd'hui, on est arrivé où? On n'aime pas la vérité et la lumière. Nous ne pourrons jamais construire une nation ivoirienne avec cette politique pour la course au pouvoir rien que pour favoriser son groupe, son ethnie et sa région. Regardez ce que deviennent le Mali, la Guinée, la Centrafrique, le Congo. La souffrance des peuples n'est pas leur souci. Quand ils seront au pouvoir, ils seront combattus, et le cycle recommence!
shades

Amusons-nous de raconter à notre façon l'histoire de chacun des groupes politiques qui sévissent dans notre pays. Commençons par le plus vieux.Le vieux mérite du respect et de la douceur. Allons doucement. Ce sont eux, les Premiers Démocrates du royaume. Leur leader est un singleton dans son genre. Il a obtenu l'abolition du travail forcé, il a proclamé l'indépendance de la patrie.Tellement soudé aux colons, qu'il est devenu néocolon et a demandé que le peuple ait la double nationalité.C'est ça qui est palabre aujourd'hui! Il était, dit-on, un cerveau politic sept étoiles, sage et visionnaire. Il savait haranguer pendant des heures la foule pendant les journées nationales de dialogue et monologue, il avait une réelle maitrise de lui-même, une mémoire d'éléphant, de l'humour et de la moquerie. Quelquefois cependant, il était cynique.Il détestait la contrariété, la contradiction, la félonie mais il admirait les courageux et intelligents hommes et femmes.Il a constuit des infrastructures dignes d'un pays d'Europe mais hélas, il n'a pas construit des hommes, de vrais démocrates dignes d'un pays d'Europe et capables de gérer sa succession. Il a régné dans la peur, a traumatisé, a divisé car il dormait les yeux ouverts comme les crocodiles. Tout son travail de développement, que de belles idées et de belles réalisations, des infrastructures, des entreprises, BNDA, AGRIPAC, SATMACI,..que d'impunité et de détournements de fonds publics. Patatras! Tout s'écroule. Les héritiers sont incapables de redresser la barre, ayant vécu dans l'insouciance et la mauvaise gestion.Le Leader charismatique est parti, le parti est rabougri. En vérité, ce parti n'a existé que de nom, à travers son chef incontesté, qui en était l'alpha et l'oméga, le commencement et la fin.Maintenant, il va réellement exister en sachant s'enrichir des contradictions et contrariétés, de la tolérance et de la vraie démocratie non à l'ivoirienne.Il a la grande responsabilité de bâtir une nation. Le Pays compte sur nous. Hommage à ce premier démocrate des temps farouches! tongue

Parlons d'un autre groupement politique,pas vieux du tout.Il est né par césarienne car son leader n'était nullement politicien. Selon l'adage, c'est l'occasion qui fait le larron. Il est venu au pouvoir malgré lui-même, dit-il. Il s'est donné une mission de balayage, de nettoyage. O! Abidjan était trop sale. Par-ci, par-là, des poubelles et l'artiste a chanté avoir jeté une poubelle quand ce fut son tour. Ces artistes, ils sont amusants!La nièce est venue, nous l'avons applaudie pour la salubrité mais elle a déchanté, c'est trop dur! Ce général avait donc une mission de salut public pour instaurer l'insalubrité dans la vie républicaine, ce qui a mal tourné. Il a voulu compter et disposer du soutien du vieux parti car n'ayant pas, lui, prévu un programme politique de gouvernement. Échec, refus des mécontents, chose normale.Alors, il se tourna vers ces deux gentilshommes qui lui faisaient une cour empressée. Il eut recours à ces deux protagonistes qui n'étaient en réalité que des rivaux féroces.Il fut manipulé à souhait, il dansa à leur rythme,le tango,la valse, le mapouka et la marche du crabe.C'était un saint novice.Le beau général, plaint de hargne contre deux soupirants, fut, dans la confiance,trahi par le troisième qui usa de ruse et à qui ,il prédit une funeste chute.Cette histoire de Jules César et de son fils, Brutus! Disons que notre héros prit goût au pouvoir malgré les mises en garde et les avertissements publiques.Il quitta le pouvoir en catastrophe et s'isola dans son village natal, dans la forêt des montagnes. Il conçut son groupe politique. Nous avons un profond regret pour ce général qui avait tout compris mais trop tardivement. Une brève histoire douloureuse de la république qui donnera du tonus et de la prudence à son parti pour conquérir dignement et patiemment le pouvoir par la volonté du peuple. Nous déplorons que chez nous, à l'ouest, la violence veut s'éterniser.Il revient à ce parti implanté là-bas de transformer cette violence en énergie salvatrice pour la région et pour le pays.
Honneurs soient rendus à notre brave compatriote, notre général! unsure

Pour vivre bien en Afrique, notamment en Côte d’ivoire, nous conseillons de vous intégrer dans une organisation locale (association, club, ONG, communauté villageoise, etc.).

Vous vous ferez des contacts, des amitiés, des relations utiles qui vous accorderont hospitalité, sécurité et diverse assistance dont vous avez besoin ou dont vous aurez besoin tôt ou tard. La solidarité est un atout majeur. Vous serez partout chez vous.

Votre intégration dans ce Club Service est importante. Il est indispensable que nous soyons amis, utiles et solidaires pour nous rendre la vie meilleure. En travaillant ensemble, nous serons plus proches des uns des autres et plus efficaces.

Que notre culture ne soit pas un facteur de blocage ni un obstacle pour nous intégrer dans la société d’accueil.Que notre intelligence nous permette de nous adapter, de nous associer et d’être adoptés dans ce nouveau milieu de vie. Soyons  pour cela : simples, serviables et solidaires.

Bienvenue au CLUB EXPAT MAZURETTI .

Le Club vous ouvre ses portes pour vivre l'amitié, pour cultiver la solidarité, pour développer votre Bien-être. Rendez la vie agréable et meilleure en participant aux activités du Club. En participant à la vie du club, vous vous enrichirez de relations utiles, vous briserez votre solitude, vous recevrez beaucoup de joies, de solutions et d’opportunités.
Akwaba (Akouaba) est la rencontre trimestrielle de Bienvenue au CLUB.